Bien réussir la culture des tomates- Partie 2: Le soin des jeunes plants

Pour assurer leur bonne croissance, les jeunes plants de tomates ont besoin de beaucoup de lumière. Il est possible de les placer devant une fenêtre donnant vers le sud. L’idéal est cependant de les mettre sous un éclairage artificiel où ils recevront toute la lumière nécessaire de manière constante.

Plants de tomates semés dans des petits pots faits à partir de papier journal prêtes à être transplantées.

Juste après la germination des graines, les deux premières petites feuilles qu’on voit apparaître sont les cotylédons. Celles-ci sont généralement plus rondes que les feuilles qui sortiront par la suite qui sont les premières vraies feuilles de la plante.  Une fois que les jeunes plantules auront leurs premières vraies feuilles (après les cotylédons), il faudra les transplanter dans des contenants plus grands, soit d’environ 10 cm de diamètre (les pots de yogourt de 650g ou 750g avec des trous percés dans le fond fonctionnent très bien).

Il ne faut pas trop attendre pour transplanter nos plantules de tomates car ceux-ci ont tendance à facilement s’étioler si elles manquent d’espace (c’est à dire pousser trop vite et devenir minces et fragiles).

Ici j’ai utilisé des pots d’un commerce bien connu, ça a fait l’affaire, mais à présent j’essaie de prendre des pots un peu plus grands avec un diamètre d’au moins 10 cm.

Il est important de les planter les plantules assez profondément. Enterrez la tige jusqu’aux feuilles et des nouvelles racines pousseront dans la section qui est sous la terre. Laissez aussi assez d’espace pour pouvoir rajouter de la terre si nécessaire. Car si jamais les plantules s’étiolent, ce qui est possible surtout si elles manquent de lumière, il sera possible d’en rajouter et ainsi enterrer cette section de la plante et éviter qu’elle casse.

Au moment de transplanter nos plantules il est important de bien les arroser. Par après, on arrosera au besoin, c’est à dire quand le dessus du terreau nous apparaît sec. Il est important de ne pas mouiller les feuilles. Trop d’humidité peut causer des maladies, alors mieux vaut être prudent.

Une semaine ou deux après avoir transplanté nos plantules, il faut commencer à leur offrir un peu d’engrais, l’idéal est de leur offrir quelque chose comme des émulsions de poisson et d’algues qu’on aura dilué deux fois plus que ce qui est recommandé sur l’emballage. Je le fais environ une fois par semaine.

Pendant les semaines qui suivent, on continuera à prendre soin de nos plantules tout en surveillant que tout se déroule bien. Remarquez la couleur des feuilles, celles-ci doivent être d’un beau vert. Les variations de couleur dans les feuilles des plants de tomates sont un bon indicateur que quelque chose ne va pas bien. Si jamais, les feuilles des plants prennent une teinte un peu mauve, c’est que ces dernières ont une carence en phosphore. Il faudra alors leur offrir un engrais en haute teneur en phosphore pour remédier à cela. Si jamais, vous remarquez d’autres problèmes, cherchez la cause sur internet xxx

Dans tous les cas, n’hésitez pas à retirer les plants qui vous semblent malades afin d’éviter que l’infection se propage.

Si tout se déroule bien, les plants pourront être transplantés à l’extérieur quand la température atteint un minimum de 10C la nuit, soit vers la fin du mois de mai ici dans le sud du Québec.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *